savoir-faire-hydraulique

Savoir-faire Hydraulique

De l’Hydraulique d’Eiffel à l’Hydraulique du 21ème siècle

Des fondamentaux qui demeurent

Une puissance sans limite

Rien ne remplace l’hydraulique lorsqu’il s’agit de déployer les forces considérables nécessaires à la mise en mouvement de masses importantes, comme celles des ouvrages d’art.
C’est une des raisons pour lesquelles Gustave Eiffel avait retenu cette technologie pour ses ascenseurs, raison qui vaut encore aujourd’hui dans de nombreux domaines d’activités, de la plateforme offshore aux presses industrielles, en passant par les scènes de théâtre.
La forte puissance massique de l’hydraulique permet en effet de déployer des forces et des couples éminemment supérieurs à ce qu’il est possible d’obtenir, à encombrement égal, avec les technologies pneumatiques ou électromécaniques.

Ekofisk : levage en une fois d’un champ de 7 plateformes offshore de masse totale 42 000 tonnes sur 6,50 mètres de hauteur par 120 vérins avec une précision de levage de 10 mm sur 1,2 km d’écart entre les 2 vérins les plus éloignés.

Une technologie simple, efficace et fiable

L’Hydraulique industrielle a toujours permis de déployer des forces élevées de manière parfaitement contrôlée et avec une précision de positionnement impressionnante. Sa robustesse en fait une technologie conçue pour durer : c’est après plus de 100 ans d’utilisation intensive des ascenseurs Est et Ouest qu’il a été décidé d’en effectuer une rénovation de grande envergure !

Déjà en 1899, l’opérateur pouvait grâce à des poulies, câbles et tringleries, piloter le sens et la vitesse de déplacement de l’ascenseur et positioner finement les cabines à l’étage.

L’intégration de systèmes de régulation électroniques permet aujourd’hui de travailler encore plus en finesse : positionnement au micron, pressions régulées en l’espace d’une milliseconde et déchargement des fonctions de régulation pour l’opérateur.

Robustesse et fiabilité éprouvée : exemple de l’hydraulique d’entraînement de portes d’écluses – St; Lawrence Seaway Canal, Canada

Une technologie en constante évolution

Plus précise, plus dynamique

Prenant appui sur sa formidable puissance massique comme sur sa remarquable pilotabilité, et couplée à des systèmes électroniques de commande à hautes performances, la technologie hydraulique dépasse aujourd’hui, par sa dynamique, de nombreuses autres technologies, et reste la seule à permettre certaines applications à performances exceptionnelles.

Le déploiement de forces colossales avec une dynamique et une précision exceptionnelles – Catapulte hydraulique inverse, pour simulation de crash de véhicule – Autoliv France, Gournay-en-Bray.

Plus flexible et plus intelligente

L’une des très rares évolutions concédées dans l’architecture du système hydraulique d’origine de la Tour Eiffel est le remplacement, à des fins d’optimisation énergétique, des organes de pilotage du mouvement de la machinerie : le remplacement des valves de montée / descente par des pompes à cylindrée variable – des organes qui n’existaient pas en 1899.
Cette évolution est le fruit du formidable développement de l’hydraulique industrielle qui s’est naturellement produit depuis cette époque, et qui a conduit aujourd’hui à l’existence d’une très large gamme de composants, en recherche constante d’optimisation.
Une recherche d’excellence qui ne s’arrête bien évidemment pas aux composants.
C’est aujourd’hui précisément sur cette très large gamme, et sur les systèmes de régulation et d’automatisation qui lui sont associés, que s’appuie par exemple le développement de nouveaux concepts d’entraînement, compacts et hautement efficaces, déployant l’ensemble des atouts de l’hydraulique, et apportant encore plus de souplesse et d’intelligence à cette technologie, pour une parfaite intégration dans les concepts d’automatisation les plus avancés.

 

Retour